10 conseils pour ne pas s’écrouler de fatigue le soir

Vos journées se déroulent à un rythme effréné ? Vous vous écroulez de fatigue à peine rentré chez vous le soir ? Les devoirs et la toilette des enfants, le repas du soir à préparer… ; pas envie ? Dommage de ne pas profiter de vos soirées… Être fatigué le soir venu est normal : les tâches de la journée épuisent l’organisme qui a besoin de recharger ses batteries. Pour la contrer et l’éprouver à moindre échelle, certains réflexes peuvent cependant être adoptés. Pour inverser la tendance, adoptez sans plus tarder ces astuces ingénieuses !

Dormir suffisamment

Pour être en forme, l’organisme doit récupérer. Le sommeil remplit cette fonction. Toutefois, si on ne dort pas assez, les conséquences au quotidien sont nombreuses : fatigue chronique, manque de concentration, irritabilité, etc. La durée de sommeil moyenne pour une bonne récupération est de 6 à 8 heures par nuit en fonction des organismes, pour les adultes. 


Faire une cure de vitamine C

En cas de baisses de régime, ou pour mieux les anticiper, faire une cure de vitamine C est recommandée. Cela passe par l’ajout dans son alimentation d’aliments riches en vitamine C (goyave, poivrons, papaye, kiwi, orange, mangue, brocoli, jus de légumes, etc.) ou de la prise de compléments alimentaires. Veillez toutefois à en discuter au préalable avec votre médecin ou naturopathe pour poser le diagnostic éventuel d’une carence.  


Avoir une alimentation équilibrée

La santé passe par l’assiette. Une alimentation déséquilibrée est source de fatigue, car l’organisme ne reçoit pas les nutriments nécessaires pour faire le plein d’énergie. Une alimentation variée, avec 5 portions de fruits et légumes par jour est indispensable pour tenir le coup au quotidien. 

Opter pour le partage des tâches

Les personnes les plus susceptibles de souffrir d’un burn-out, qu’il soit professionnel ou familial, sont celles ayant des difficultés à déléguer ainsi qu’une grande exigence vis-à-vis d’elle-même. Personne n’est capable de tout faire bien tout le temps. Il faut apprendre à déléguer et à mettre son entourage à contribution et ce, dans tous les domaines (travail, tâches ménagères, faire les courses préparation des repas, habillage des enfants, etc.)

S’organiser

Lorsque l’emploi du temps est bien chargé, il est indispensable de s’organiser sous peine d’être envahi et dépassé par les tâches à accomplir. Pour une organisation parfaite, pensez agendas, listes et planning : agenda professionnel, planning familial accroché au frigo, etc. Bien sûr sans tomber dans l’excès au point d(‘en mettre partout ! Et surtout, prenez le temps d’organiser vos journées : loin d’être une perte de temps, cela permet au contraire d’y voir plus clair et d’en gagner !

Pratiquer une activité physique

Pas facile d’aller faire du sport quand on est fatigué. Mais il existe deux types de fatigue qu’il faut bien distinguer : la fatigue physique et la fatigue morale. Dans les deux cas, surtout dans le cas de la fatigue morale, il est d’autant plus important de bouger pour s’aérer et se recentrer. Cela favorise en outre, un sommeil réparateur. 

Prendre du temps pour soi

L’organisme a besoin de sommeil pour récupérer mais également de moments d’éveil où il n’est pas sollicité. Prendre un bain aux plantes aromatiques, faire du sport, une activité détente telle la méditation, aller au cinéma ou lire un bon livre permet de recharger les batteries et d’abaisser le niveau de stress et de fatigue psychique.

Lutter contre la fatigue visuelle

Si les maux de tête sont fréquents et que les yeux picotent régulièrement, c’est le signe d’une fatigue visuelle. Or si elle n’est pas traitée, elle finit par épuiser tout l’organisme. Veillez à limiter les écrans (au travail et au domicile), misez sur un bon éclairage et à vous rendre chez l’ophtalmologue si vous avez la sensation que votre vue baisse.

Dire non

Votre conjoint qui vous envoie faire une course en revenant du travail “parce que vous passez devant”, les enfants qui veulent jouer avec vous alors que vous êtes déjà en train de faire deux choses en même temps… Stop ! Apprenez à dire non et surtout à ne pas culpabiliser ensuite. Ce sont les efforts répétés au quotidien et un surinvestissement dans les tâches menées chaque jour qui cause une fatigue permanente dont il est ensuite bien difficile de se débarrasser.  

Remettre certaines choses à plus tard

Sans devenir adepte de la procrastination, il faut savoir prioriser certaines activités et tâches du quotidien. Il n’est pas rare qu’en période de rentrée, galvanisé par les vacances et le temps libre dont on a disposé, les projets se multiplient : progresser dans sa vie professionnelle, s’inscrire (soi ou ses enfants) à plusieurs loisirs /sports, apprendre une nouvelle langue… N’oubliez pas cependant que les journées ne font que 24h et que différer ne signifie pas forcément renoncer.

Très belle journée et bonne santé à tous.

Corinne Lasné, naturopathe et thérapeute Bien-être

www.coach-bienetre-naturopathe.fr

 
What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *