J’apprends à m’affirmer et à m’imposer

Oser dire non !

Qu’est-ce que l’affirmation de soi ? Que signifie s’imposer à une personne ? A qui ou face à quoi ? Par quels moyens ? Existe-t-il une formule magique pour s’affirmer et s’imposer ? Ce sujet est bien vaste alors je vous invite à lire la suite … S’affirmer signifie avoir un comportement qui se trouve pile-poil entre une attitude passive et une attitude agressive. Si vous êtes passif, vous n’arriverez jamais à exprimer vos besoins. Si vous êtes agressif, vous aurez une réputation de brute et vous aurez probablement tendance à vous en prendre à la mauvaise personne pour évacuer vos frustrations. Mais si vous parvenez à vous affirmer, vous serez en mesure d’exprimer vos désirs tout en respectant les besoins des autres et vous augmenterez vos chances d’obtenir ce que vous voulez et méritez.

Vous allez alors me poser la question « Qu’est-ce que la communication assurée ? ». Comment dire non à son patron lorsqu’il vous demande de rester tard le soir, … ?

Je vous livre 8 signes qui montrent que vous avez du mal à dire « non ».

Il existe de multiples manières de le dire sincèrement et d’arrêter pour toujours de vouloir faire plaisir aux autres. Dire oui à tout pour éviter l’affrontement, l’embarras ou de causer une dispute ou un désaccord. Seul problème, on ne peut pas dire oui à tout !

1. Dire « non » vous fatigue 

Parce que vous avez du mal à refuser les heures supplémentaires (et bien souvent non payées) ou les invitations de vos amis le vendredi soir, alors que vous avez besoin de rentrer chez vous, vous reposer ! Pourquoi ? Parce que décevoir les autres, c’est votre kryptonite.

2. Vous vous excusez souvent 

Vous êtes sur le chemin de quelqu’un dans la rue ? Vous vous excusez. Vous mettez du temps à répondre à un e-mail ? Vous vous excusez. Vous bousculez une chaise ? Vous vous excusez. Bref, vous passez votre temps à demander pardon aux autres.

3. Vous avez une peur panique du conflit

Personne n’aime les disputes, mais les “people pleasers” encore moins. Et ça peut devenir un vrai problème.

Par peur de l’affrontement, vous dites oui à tout pour éviter l’embarras que causerait une dispute ou un désaccord. Vous avez du mal à voir le conflit comme un moyen de résoudre un problème, pourtant c’est ce que je vous conseille. 

Les thèmes de communication basiques, le respect, la curiosité et la volonté de prendre en compte d’autres points de vue peuvent vous aider à surmonter les moments les plus difficiles de la vie avec ceux qui ont le plus d’importance dans votre vie.

4. Vous vous justifiez tout le temps

Vous avez tendance à vous justifier tout le temps sur les choses que vous n’avez pas pu faire. Vous vous sentez coupable alors qu’il n’y a aucune raison de l’être.

Les rares fois où vous ne pouvez pas faire quelque chose, vous avez tendance à accumuler les détails pour vous expliquer. Mais il n’y a aucune raison de vous sentir coupable. Voici un mantra qui pourra vous aider : “Vous pouvez tout faire mais vous ne pouvez pas faire n’importe quoi”.

5. Vous vous donnez beaucoup de mal pour prouver qui vous êtes

Comme toute personne sensible, les personnes qui ne savent pas dire non réagissent mal aux critiques et n’arrivent à avancer qu’avec des commentaires positifs. Cela vous amène à travailler encore plus dur pour vous assurer de faire le nécessaire afin de satisfaire votre patron, vos collègues, vos amis ou votre partenaire.

6. Vous ne prenez pas de décision

Vous avez du mal à prendre une décision, car vous avez du mal à assumer les conséquences de cette décision ! Posez vous la question combien d’opportunités auriez-vous pu saisir si vous aviez pris une décision, voir la bonne décision ; tout simplement en disant « oui » ! Cependant, quel que soit le domaine, prendre des décisions ne peut que mener au succès. La vie est faite de choix, et tous ne sont pas nécessairement bons. Si vous voulez mener à bien vos entreprises et projets, vous devez apprendre à prendre de bonnes décisions. En effet, mieux vaut avoir des remords que des regrets.

7. Vous n’êtes pas du genre à poser de questions

Lors d’une conférence, les personnes qui ne savent pas dire non, ne veulent pas gêner avec leur question lors de la séance question-réponse, ils préfèrent la poser à la pause. Et il en est souvent de même sur votre lieu de travail. Lorsque l’on ne sait pas comment faire, mieux vaut reconnaître sa faiblesse et demander, plutôt que de ne pas faire, de laisser la situation empirer ou de faire une erreur.

8.  Vous aimez être celui sur lequel tout le monde compte

Aider vos collègues, vos parents et vos amis vous fait sentir bien dans votre peau. Et la science vous le confirme car se montrer généreux et aider les autres peut augmenter votre niveau de joie, vous rend plus heureux. Utiliser sa personnalité au service des autres ? Du bénévolat au sein d’une association, … à vous de trouver une idée. Voilà une bonne raison de dire « oui » !

A vous de passer à l’action !

Corinne

www.coach-bienetre-naturopathe.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *